Marine Le Pen annonce «une transformation profonde» du Front national (VIDEOS)

- Avec AFP

Marine Le Pen annonce «une transformation profonde» du Front national (VIDEOS)
Photo ©ALAIN JOCARD / AFP

Marine Le Pen a annoncé après sa défaite à la présidentielle, qu'elle entendait «proposer d'engager une transformation profonde» du FN, afin de constituer une nouvelle force politique que de nombreux Français appellaient de leurs vœux.

«Le Front National [FN], qui s'est engagé dans une stratégie d'alliances, doit se renouveler profondément afin d'être à la hauteur [...] des attentes des Français», a estimé la candidate du parti devant ses partisans à Paris.

Faisant valoir que le l'«alliance patriote et républicaine» serait, selon elle, «la première force d'opposition au projet du nouveau président», Marine Le Pen a martelé qu'elle serait à la «tête du combat, afin de rassembler plus largement encore».

Aussi, a annoncé Marine Le Pen, le Front national, «engagé dans une stratégie d'alliance» à la suite du ralliement de Nicolas Dupont-Aignan, doit-il «profondément se renouveler».

Reconnaissant «une part de déception» après la victoire d'Emmanuel Macron, Marion Maréchal-Le Pen a appelé à mener une «réflexion» sur la stratégie menée pendant la campagne par le Front national. «Il nous faudra réfléchir à ce qu'il y a eu de positif et de négatif dans cette élection», a-t-elle précisé.

Changement de nom pour le Front national ?

Sur le plateau de TF1, Florian Philippot, a annoncé quant à lui que le parti allait «se transformer en une nouvelle force politique qui, par définition, n'aura plus le même nom». Une information confirmée par le président intérimaire du Front national Steeve Briois lors de la soirée électorale au QG du Front national.

Mais l'idée ne semble pas avoir l'assentiment de Jean-Marie Le Pen. Ce dernier a fait part dans la foulée de ses réserves, au micro de RTL. «Je pense qu'il faut rester fidèle [...] aux fondamentaux du Front national», a-t-il estimé. «Ce sont les fondamentaux du Front national  qui ont permis à ce mouvement d'être le seul qui a été créé au XXe siècle et qui s'est perpétué, aucun autre», a martelé le président d'honneur du parti, en profitant pour qualifier Florian Philippot d'un des «principaux responsables de la défaite» de sa fille.

En avril 2015, la marque «Les Patriotes» était déposée à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI). Joffrey Bollée, directeur de cabinet de Florian Philippot avait alors nié toute intention de changer le nom du Front national, mais justifié cette démarche par le souci que l'appellation ne soit pas disponible pour d'autres partis.

Lire aussi : 33.9% : la victorieuse défaite de Marine Le Pen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales