Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan chahutés lors de leur visite à la cathédrale de Reims (VIDEO)

Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan chahutés lors de leur visite à la cathédrale de Reims (VIDEO)
Manifestants contre Marine Le Pen à Reims, le 5 mai 2017, Capture d'écran Twitter

Selon France Bleu Champagne Ardenne, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan ont été accueillis par une «foule en colère» à Reims. Lors de sa visite de la célèbre cathédrale, la candidate du Front national a dû être exfiltrée.

«Marine rend l'argent !», peut-on entendre sur une vidéo postée par France Bleu Champagne Ardenne. La radio décrit une «foule en colère», tandis que BFMTV témoigne de jets d'œufs.

L'incident a eu lieu alors que Marine Le Pen, accompagnée de Nicolas Dupont-Aignan, se rendait à la cathédrale de Reims. Parmi les manifestants, de nombreux étudiants, ainsi que des militants de la France insoumise.

Afin d'éviter les manifestants – une centaine selon le compte de l'AFP – la candidate du Front national a dû sortir de la cathédrale en empruntant une autre porte.

Un dispositif policier séparait les manifestants, présents à l'extérieur de la cathédrale, de Marine Le Pen, qui se trouvait dans cet édifice catholique, symbole de la royauté française qui avait été détruit par les bombardements durant la Première Guerre mondiale.

Florian Philippot, vice-président du FN, et David Rachline, directeur de campagne de Marine Le Pen, ont également quitté la cathédrale protégés par des gardes du corps, sous les huées des manifestants.

«Les excités de chez Macron ne nous empêcheront pas de rendre hommage à la France et son histoire millénaire», a réagi Florian Philippot sur Twitter.

Toujours selon France Bleu, des militants d'En Marche! étaient également présents, y compris dans la cathédrale elle-même.

Nicolas Dupont-Aignan, quant à lui, a dénoncé dans un tweet un manque de respect des règles de la démocratie.

Alors que la candidate FN est confrontée à des happenings de militants dans ses déplacements, cette visite ne figurait pas dans son agenda officiel.

Lire aussi : Marine Le Pen accueillie par des jets d’œufs en Bretagne (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»