Poignée de main polémique avec Emmanuel Macron : «mauvaise interprétation» pour Ruth Elkrief (VIDEO)

Poignée de main polémique avec Emmanuel Macron : «mauvaise interprétation» pour Ruth Elkrief (VIDEO)© Capture d'écran Twitter - @arretsurimages
Ruth Elkrief accusée de connivence après avoir fait un "check" à Emmanuel Macron

Un geste entre la journaliste et le candidat à la présidentielle a suscité la controverse. Alors que certains y voyaient de la «connivence», Ruth Elkrief a parlé de «poignée de main de fin d'interview», tandis que Quotidien a dénoncé une «intox».

Peu avant le début du meeting d'Emmanuel Macron le 26 avril à Arras, Ruth Elkrief a été filmée en train de serrer la main en souriant à une personne hors cadre. La main du candidat du mouvement En Marche! ?

La séquence, retransmise en direct sur BFMTV, a été prise juste avant que la journaliste de la chaîne, qui avait interviewé Emmanuel Macron un peu plus tôt, n'assure son direct. Et sur la toile, elle a été largement commentée par des internautes de plusieurs sensibilités politiques.

Ils «se félicitent comme deux basketteurs qui viennent de marquer un panier», a fait remarquer l'un d'eux alors qu'un autre déplorait que la journaliste ne soit pas «suspendue pour connivence».

«Les interventions de Ruth Elkrief sont-elles décomptées par le CSA du temps de parole de Macron ?», a ironisé un utilisateur de Twitter.

«Scandaleux ! Où est l’impartialité ?» ou encore «connivence médiatique pleinement assumée», ont estimé d'autres internautes.

La polémique naissante a poussé la journaliste de BFMTV à sortir du silence en fin de soirée, reconnaissant implicitement que son geste de la main était bien adressé au leader du mouvement En Marche!. «Poignée de main rapide de fin d'interview. Candidat en retard. Mauvaise interprétation», a tweeté la journaliste politique.

Quotidien dénonce une «intox»

L'équipe de l'émission Quotidien sur TMC a mené son enquête sur la polémique et en a conclu que ce n'est pas la main d'Emmanuel Macron que la présentatrice a serrée. L'animateur Yann Barthès a notamment remarqué que lors de la fameuse poignée de main puis de son discours, le candidat d'En Marche! portait une bague imposante, alors que la main que tape Ruth Elkrief n'en porte pas. «On a eu BFMTV, et on a eu la confirmation ! Ce n'est pas lui», a ajouté Yann Barthès.

Sollicité par RT France, l’entourage d’Emmanuel Macron n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet.

Lire aussi : «Censuré»? Pierre-Emmanuel Barré quitte France Inter pour un sketch pro-abstention refusé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.