Interpellation de trois hommes soupçonnés de projeter un attentat en France

- Avec AFP

Interpellation de trois hommes soupçonnés de projeter un attentat en France© Pascal Rossignol Source: Reuters
Photo d'archive

Trois hommes, soupçonnés de projeter un attentat, ont été arrêtés à Clermont-Ferrand, à Marseille et en région parisienne par les services antiterroristes, a appris l'AFP de sources proches de l'enquête.

«Les suspects avaient un projet et il était suffisamment avancé pour que les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) décident de leur interpellation», a expliqué une source policière au sujet de l'interpellation, le 21 février, de trois individus.

Des agents du RAID et de la DGSI se sont rendus au domicile d'un des suspects à Clermont-Ferrand très tôt dans la matinée du 21 février, d'après des informations de France 3. Une opération de déminage a été menée dans l'appartement d'une des personnes gardées à vue, âgée de 37 ans.

D'autres perquisitions étaient en cours à la mi-journée, a ajouté une source proche de l'enquête.

D'après l'agence Reuters, en plus d'être suspectés de préparer des attentats, les individus auraient pu avoir comme projet de se rendre en Syrie. 

Les trois hommes ont été interpellés dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte en janvier par la section antiterroriste du parquet de Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

La France, placée sous le régime d'état d'urgence depuis les attentats de djihadistes de novembre 2015, fait toujours face à une menace terroriste «très élevée». Le 3 février, un Egyptien de 29 ans avait attaqué, une machette dans chaque main, des militaires au carrousel du Louvre à Paris, en criant «Allahu Akbar».

Une semaine après, les services antiterroristes avaient interpellé dans le sud du pays quatre personnes dont une adolescente, soupçonnées de vouloir commettre un attentat «imminent» en France. Du TATP, un explosif artisanal puissant prisé des djihadistes, avait été saisi par les enquêteurs.

Lire aussi : Montpellier : quatre personnes, dont une fille de 16 ans, arrêtées pour suspicion de terrorisme

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»