Un rassemblement pour Théo vire à l'émeute à Rouen, les violences reprennent en banlieue (VIDEOS)

Un rassemblement pour Théo vire à l'émeute à Rouen, les violences reprennent en banlieue (VIDEOS)© Geoffroy Van Der Hasselt / AFP
Il y a quelques jours, une émeute avait déjà éclaté à Argenteuil

Si la nuit précédente avait été plus calme, une vingtaine d'interpellations a eu lieu à Rouen, où des dégradations impressionnantes ont eu lieu, alors que les forces de l'ordre auraient été prises pour cible du côté d'Argenteuil.

Argenteuil : des affrontements rapportés

Le soir du 15 février, des violences ont été enregistrées en banlieue parisienne, et notamment à Argenteuil. Une vidéo diffusée sur Twitter montre un groupe d'émeutiers pourchasser une voiture de police.

Des affrontements avec les forces de l'ordre ont aussi été rapportés par des habitants.

Rouen : 150 manifestants, 21 interpellations

Le même soir, une manifestation réunissant plus d'une centaine de personnes dénonçant les violences policières en lien avec l'affaire Théo a eu lieu à Rouen.

Le rassemblement a rapidement viré à l'émeute, comme en témoignent des images publiées sur les réseaux sociaux.

Outre les feux de poubelles, des vitrines ont été brisées et une agence d'assurance a été dévastée.

Un utilisateur de Twitter a même évoqué l'incendie d'un bâtiment, mais l'information n'a pas été confirmée pour l'heure.

Face aux dégradations, les forces de l'ordre ont fait usage de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants. La station de métro-tram du quartier Saint-Sever a quant à elle été fermée.

Deux personnes ont été légèrement blessées et 21 manifestants ont été arrêtés, rapporte l'AFP.

Un rassemblement de soutien au jeune Théo, victime présumée d'un viol lors de son arrestation à Aulnay-sous-Bois le 2 février, a également eu lieu à Paris, où des dégradations ont également été enregistrées.

Lire aussi : Paris : Rassemblement de soutien à Théo sous haute tension à Barbès (PHOTOS, VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.