Nanterre : retour au calme après une nuit de violences (VIDEO)

Nanterre : retour au calme après une nuit de violences (VIDEO)© RT

Des violences ont éclaté à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, dans la nuit du 13 au 14 février. Du mobilier urbain a été fortement endommagé et plusieurs voitures ont été incendiées par des émeutiers.

Sur une vidéo tournée par les équipes de l'agence Ruptly à Nanterre (Hauts-de-Seine) dans la nuit du 13 au 14 février, on peut voir des agents municipaux nettoyer les dégâts causés par les émeutes de la nuit. 

Plusieurs voitures ont été brûlées et un abribus saccagé par des émeutiers avant que les forces de l'ordre ne fassent revenir le calme.

Depuis plusieurs jours, des émeutes agitent différentes banlieues en Ile-de-France ainsi qu'en province, en marge des manifestations de soutien au jeune Théo, victime présumée de violences policières lors d'une arrestation à Aulnay-sous-Bois, le 2 février dernier.

Lire aussi : Week-end d'émeutes en Ile-de-France : journalistes et symboles de la presse pris pour cibles

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»