Propos sur la «fournée» : Jean-Marie Le Pen mis en examen

- Avec AFP

Propos sur la «fournée» : Jean-Marie Le Pen mis en examen © Jacky Naegelen Source: Reuters
Jean-Marie Le Pen
Suivez RT France surTelegram

L’avocat de Jean-Marie Le Pen a annoncé que le président d’honneur du Front national avait été mis en examen cette semaine pour ses propos sur la «fournée» prononcés il y a plus de deux ans.

Le président d'honneur du Front national (FN), Jean-Marie Le Pen, a été mis en examen le 9 février à Paris pour provocation à la haine après ses propos sur la «fournée» qu'il avait tenus en juin 2014 et qui avaient provoqué un tollé, a appris l’AFP auprès de son avocat, Me Frédéric Joachim.

L'avocat a dénoncé des poursuites fondées sur des propos «volontairement tronqués» auxquels est attribuée une connotation qu'ils n'ont pas.

Lire aussi : Affaire Patrick Bruel : Jean-Marie Le Pen sera jugé

Coutumier des poursuites judiciaires pour ses déclarations, Jean-Marie Le Pen s'en était pris en juin 2014 dans une vidéo diffusée sur le site internet du Front national aux artistes engagés contre ce parti, comme Guy Bedos et Madonna. Alors qu'on lui avançait le nom de Patrick Bruel, d'origine juive, il avait ajouté : «Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois !»

Cette phrase avait suscité des critiques virulentes au sein même du FN, Marine Le Pen estimant qu'il s'agissait d'une «faute politique» et Louis Aliot, l'un des vice-présidents du parti d'extrême droite, qualifiant le choix de ce terme de «stupide politiquement et consternant».

«Le mot "fournée" que j'ai employé n'a évidemment aucune connotation antisémite, sauf pour des ennemis politiques ou des imbéciles», avait réagi Jean-Marie Le Pen. «S'il y a des gens de mon camp qui l'interprètent de cette manière, c'est que ce sont des imbéciles !»

Fin octobre 2016, le Parlement européen avait levé son immunité parlementaire dans cette affaire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix