Les images du rassemblement sous tension en soutien à Théo à Ménilmontant

Les images du rassemblement sous tension en soutien à Théo à Ménilmontant © Photo du compte Twitter @Jonathan_RTfr
Un manifestant utilise une poubelle pour se protéger d'une potentielle charge de la police

A Paris et dans sa banlieue, les manifestants continuent de sortir dans la rue pour «réclamer justice» pour Théo. Dans la nuit du 8 au 9 février, un rassemblement à Ménilmontant a dégénéré, des vitrines ont été brisées et des poubelles incendiées.

La soirée du 8 février n'aura pas été des plus calmes à Paris. A Ménilmontant, où un rassemblement spontané en soutien à Théo a eu lieu pour la deuxième soirée consécutive, des manifestants ont fini par briser des vitrines et mettre le feu à des poubelles.

Face à une forte présence policière, la foule clamait les slogans «Tout le monde déteste la police», «On n’oublie pas, on ne pardonne pas» et arborait des pancartes réclamant la justice pour le jeune d'Aulnay victime de violences policières. 

Théo, 22 ans, a fait l’objet, le 2 février d’une violente interpellation lors de laquelle il aurait notamment été violé par des policiers. Des émeutes se sont produites à Aulnay depuis que l'incident a été rendu public.

Lire aussi : Nouvelle nuit de violence dans plusieurs banlieues d'Île-de-France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales