La défaite jusqu'au bout : Manuel Valls se fait couper la parole en plein discours par Benoît Hamon

La défaite jusqu'au bout : Manuel Valls se fait couper la parole en plein discours par Benoît Hamon © Christian Hartmann / Philippe Wojazer Source: Reuters
Benoît Hamon et Manuel Valls

Arrivé largement devant son adversaire, Benoît Hamon n'a pas attendu la fin du discours de Manuel Valls pour commencer le sien. Ce petit incident n'a pas échappé aux internautes, qui y voient un mauvais présage pour le rassemblement de la gauche.

Le rassemblement commence mal, quelques minutes à peine après l'annonce des résultats de la primaire de la gauche qui ont donné Benoît Hamon très nettement en tête avec 58,65%, contre 41,35% des voix pour Manuel Valls. Alors que ce dernier n'avait pas achevé son discours, Benoît Hamon est monté sur scène pour commencer le sien, contraignant les chaînes de télévision à interrompre leur retransmission pour donner priorité au vainqueur.

Gros problème d'organisation ou inélégance volontaire qui flirterait avec la vengeance ? Quoi qu'il en soit, le geste de Benoît Hamon a été relevé sur les réseaux sociaux et par les médias.

Certains y voient le signe d'une «mésentente cordiale».

D'autres jugent cela tout simplement «honteux».

Le fait que Benoît Hamon ait coupé la parole à son adversaire a donc généralement été perçu comme un signe plutôt négatif dans la perspective d'un futur rassemblement.

Mais d'autres relativisent la gravité de cet incident, le mettant en parallèle avec les coups de «flashball» et de «matraques» qu'ont reçu certains manifestants contre la loi Travail notamment, lorsque Manuel Valls était Premier ministre.

Des internautes moins pessimistes évoquent un simple problème de synchronisation des équipes de campagne des candidats.

Quelle que soit la raison qui a provoqué ce petit cafouillage, nul doute que la soirée n'aura pas été réjouissante pour l'ancien Premier ministre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales