Primaire : la participation peu élevée, conséquence d’une matinée «aux températures polaires»

Primaire : la participation peu élevée, conséquence d’une matinée «aux températures polaires»© JEAN-SEBASTIEN EVRARD Source: AFP

Les estimations des organisateurs ont fait naître les premières réactions, le taux de participation s’avérant moindre qu’en 2011. Les bureaux de vote sont toujours ouverts mais cela n’empêche pas les internautes de déjà se moquer du PS.

Après une campagne express, le premier tour de la primaire de la gauche se déroule ce 22 janvier, dans 7 530 bureaux de vote dispersés sur l’ensemble du territoire. Si en 2011, il avait attiré 745 000 votants à la mi-journée, les chiffres de cette année sont moins flatteurs : près de 400 000 électeurs. Pire encore si on les compare à la primaire de la droite, qui fin 2016, avait rassemblé plus de 1,1 million de personnes vers midi. Cette relative désaffection pour le scrutin a provoqué de nombreux posts sarcastiques sur les réseaux sociaux.

 

Mais certains trouvent une explication. En cause... la météo ! Même le président du Comité d'organisation de la Primaire de la gauche, Christophe Borgel, l’a fait remarquer.

«Il y a du monde dans les bureaux de vote de la primaire, alors que c'est une matinée aux températures polaires», a-t-il précisé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.