Incendie d'un centre pour migrants à Boulogne-Billancourt : un mort, la piste criminelle privilégiée

- Avec AFP

Incendie d'un centre pour migrants à Boulogne-Billancourt : un mort, la piste criminelle privilégiée© François Guillot Source: AFP
Des sapeurs-pompiers intervenant à Paris

Une personne est décédée et plus d'une dizaine ont été blessées dans un incendie, «a priori d'origine criminelle», qui a touché un centre d'accueil pour travailleurs migrants à Boulogne-Billancourt, dans la nuit du 15 au 16 décembre.

La préfecture de police des Hauts-de-Seine a indiqué qu'une personne était décédée dans l'incendie qui s'est déclaré dans la nuit du 15 au 16 décembre dans un centre pour travailleurs migrants à Boulogne-Billancourt, un agissement qui serait «a priori d'origine criminelle», de source policière.

Dans un communiqué de presse publié par l'Elysée, le chef de l'Etat François Hollande a condamné un «acte intolérable» et demandé «que toute la vérité soit faite sur ce drame».

Le ministère de l'Intérieur a pour sa part précisé que «l'un des blessés est soupçonné d'être l'incendiaire», parlant d'un «probable (...) règlement de comptes interne».

Selon les premiers éléments de l'enquête, des traces de combustibles et d'accélérateur de feu ont en effet été retrouvées dans le hall d'entrée du bâtiment de six étages. Le feu a pris au rez-de-chaussée. Selon l'AFP, les autorités semblent pour l'heure exclure un mobile raciste.

La personne décédée est «un Malien âgé d'une quarantaine d'années, qui a sauté du troisième étage de l'immeuble côté cour. Il était arrivé dans le foyer il y a environ 4 ans», a précisé à l'AFP Bakary Cissoko, président du comité des résidents.

«Trois personnes ont été gravement blessées, deux personnes se sont défenestrées», avait auparavant précisé le commandant Eric Moulin, porte-parole des pompiers.

Arrivés peu avant 4h le matin, les 70 pompiers sur place ont sauvé six personnes. 13 autres individus ont été légèrement blessés, pour la plupart intoxiqués par les fumées. Au total, 250 personnes ont dû être évacuées. 

«Les blessés ont été transportés à l'hôpital et l'incendie a été rapidement maîtrisé», a ajouté le commandant Moulin.

Lire aussi : Puy-de-Dôme : un futur centre d'accueil pour migrants brûlé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.