«S'excuser de nos traditions ?» : Laurent Wauquiez défend sa crèche de Noël géante

«S'excuser de nos traditions ?» : Laurent Wauquiez défend sa crèche de Noël géante
Le cardinal Philippe Barbarin et Laurent Wauquiez à Rome, le 30 novembre 2016, photo ©ALBERTO PIZZOLI / AFP

Il l'avait annoncé lors d'un meeting de Nicolas Sarkozy pendant la primaire de la droite. Et il l'a fait : la crèche géante trône dans le hall de l'hôtel de la région Auvergne-Rhône-Alpes dont il est le président. L'opposition est vent debout.

«Au nom de quoi va-t-on s'excuser de nos traditions ?» Laurent Wauquiez défend sa crèche géante, quelque 14 mètres carrés, installée dans l'entrée du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes. Une première à Lyon alors que la polémique des crèches, saison oblige, enfle avant même que ladite crèche n'ait été inaugurée.

Selon Laurent Wauquiez, malgré ses dimensions, la crèche de Noël rentre dans les limites fixées par le Conseil d'Etat : si «dans les bâtiments, sièges d'une collectivité publique ou d'un service public, une crèche de Noël ne peut être installée», il reste néanmoins possible d'en installer une ayant «un caractère culturel, artistique ou festif». Reste à interpréter le jugement des Sages.

La fête de Noël étant précisément une période festive, Laurent Wauquiez aurait pu s'en tenir là. Mais le président de région estime remplir les autres critères, c'est-à-dire une dimension culturelle. La crèche est en effet décorée avec des lentilles du Puy, une des spécialité de la région. Mais aussi une dimension historique, «ce qui est notre cas», argumente Laurent Wauquiez, «en plongeant dans les racines de notre région». La crèche comporte effectivement des santons traditionnels.

Maisles membres de l'opposition du Conseil régional sont furieux. Dénonçant une «énième provocation», les élus de gauche ont, socialistes en tête, envisagé d'engager un recours devant le tribunal administratif. Le président du groupe PS de la Région, Jean-François Debat, s'en est ainsi pris à Laurent Wauquiez :«Il se met dans la situation de flatter l'électorat le plus conservateur et le plus réactionnaire, la droite de la droite», avant d'asséner : «Si Laurent Wauquiez veut valoriser les santonniers [les artisans qui fabriquent les figurines], il n'a qu'à faire une exposition de santons, mais pas une crèche.»

Lire aussi : Le FN veut installer une crèche de Noël dans les locaux du conseil régional de PACA

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.