Menace terroriste : le dispositif Sentinelle renforcé pour les fêtes de Noël

Menace terroriste : le dispositif Sentinelle renforcé pour les fêtes de Noël© Philippe Lopez Source: AFP
Patrouille de militaires français à Paris dans le cadre de l'opération Sentinelle

Le ministre de l'Intérieur a annoncé que les patrouilles de l'armée française, dans le cadre de l'opération Sentinelle, allaient être renforcées afin de faire face aux menaces terroristes «pour la période de Noël jusqu'au début de l'année».

«Il y aura une protection renforcée et nous sommes dans une discussion qui va s'achever [...] avec le ministre de la Défense, mon collègue Jean-Yves Le Drian, pour remonter le niveau de militaires engagés dans l'opération Sentinelle», a déclaré le nouveau ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux le 14 décembre au micro de RTL.

«La menace est forte», a-t-il précisé, avant d'ajouter que le nombre de militaires engagés dans cette opération mise en place en 2015 se situerait entre «7 000 hommes mobilisés aujourd'hui, qui est le plancher, et 10 000 qui est le plafond».

Selon le ministre de l'Intérieur, ce renforcement est prévu «pour la période de Noël jusqu'au début de l'année», et sera réévalué en 2017. Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs rappelé que 17 attentats ont été déjoués en 2016. 

«Il convient, quand il y a des rassemblements de personnes à Noël et je souhaite qu'il y en ait, que les touristes viennent massivement dans notre pays, que nos concitoyens puissent sortir et s'amuser, il faut assurer leur sécurité totalement dans la coordination de tous les services de sécurité», a estimé Bruno Le Roux.

Lire aussi : L'Assemblée vote une cinquième prolongation de l'état d'urgence, jusqu'au 15 juillet

L’opération Sentinelle a été mise en place au lendemain des attentats de Charlie Hebdo, en janvier 2015, sur ordre de François Hollande. Elle vise à renforcer la sécurité du territoire nationale en complément du plan Vigipirate. Elle engage non seulement des militaires et des gendarmes, mais aussi des policiers, chargés de sécuriser les points sensibles en France.

Lire aussi : Tensions entre la Défense et l'Intérieur : un rapport sur l'opération Sentinelle classifié

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales