Fraude fiscale : Jerôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

- Avec AFP

Fraude fiscale : Jerôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme© Lionel Bonaventure Source: AFP
Jérôme Cahuzac lors de son arrivée à son premier jour de procès en février 2016

A l'issue de deux semaines de procès devant le tribunal correctionnel de Paris, la justice a condamné le 8 décembre Jerôme Cahuzac à une peine non-aménageable de trois ans de prison ferme pour fraude fiscale et blanchiment.

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet national financier (PNF), né de l'affaire Cahuzac, qui avait réclamé trois ans de prison ferme et cinq ans d'inéligibilité pour l'ancien ministre du Budget. Le tribunal a évoqué la «volonté [de Jérôme Cahuzac] d'échapper de manière pérenne aux impôts». 

La banque suisse Reyl, poursuivie comme personne morale a écopé d'une amende de 1,875 million d'euros pour avoir été «l'instrument de la dissimulation des avoirs» de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac.

L'établissement a été condamné à la peine maximale encourue pour blanchiment mais a échappé à une interdiction d'exercer toute activité bancaire en France comme l'avait demandé le parquet. Le banquier François Reyl et Philippe Houman, l'intermédiaire, ont tous deux été condamnés à un an de prison avec sursis et 375 000 euros d'amende. 

Les cinq prévenus ont été condamnés à payer chacun 100 000 euros de dommages et intérêts à l'Etat français.

Quatre ans après avoir déclenché le plus retentissant scandale de la présidence de François Hollande, l'ancien héraut de la lutte contre l'évasion fiscale s'est également vu infliger une peine de cinq ans d'inéligibilité. Son ex-épouse Patricia a été condamnée à deux ans de prison ferme.

Selon son avocat, l'ancien ministre du Budget a fait appel de sa condamnation. Le tribunal n'ayant pas prononcé de mandat de dépôt contre Jérôme Cahuzac, ce dernier restera donc libre jusqu'à son nouveau procès,

Lire aussi : Cahuzac, Montebourg, Sarkozy : les très mystérieuses notes de l'ex-patron des renseignements

Accusé par le site d’informations Mediapart de posséder un compte caché en Suisse, Jérôme Cahuzac avait été contraint à la démission en mars 2013, après des mois de dénégations, jusque devant l'Assemblée nationale.

L’ex-ministre du Budget avait multiplié les transferts d’argent frauduleux en Suisse, à Singapour, sur l'Ile de Man alors qu’il était encore chirurgien plastique. Au total, le patrimoine dissimulé du couple Cahuzac a été estimé à 3,5 millions d’euros. 

Lire aussi : Cahuzac : cinq jours de procès et un grand déballage

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»