Primaire de gauche : Montebourg compte sur les électeurs de droite pour éliminer François Hollande

Primaire de gauche : Montebourg compte sur les électeurs de droite pour éliminer François Hollande© Stéphane Mahe Source: Reuters
Arnaud Montebourg sent qu'il peut battre François Hollande à la primaire de gauche

Invité sur RTL le 24 novembre, le socialiste Arnaud Montebourg a fait un appel du pied aux électeurs de droite. Il compte sur eux pour éliminer le président de la République lors du premier tour de la primaire de gauche.

Arnaud Montebourg veut battre François Hollande lors de la primaire de la gauche. Et il a une stratégie pour ça. Inspiré par le succès de la primaire de la droite et du centre à laquelle plus de quatre millions d'électeurs ont participé – dont 15% des électeurs de gauche selon les toujours crédibles instituts de sondage – il appelle les électeurs de droite à voter pour lui afin d'éliminer le président.

Le député de Saône-et-Loire a expliqué sur RTL que tous les électeurs étaient les bienvenus : «Je les invite à participer à la primaire, ceux qui le souhaitent. A participer au choix politique de l’avenir du pays et d’y participer à leur manière». A la question de la journaliste : «y compris les électeurs de droite?», il a répondu sans hésiter «mais il y en a et je leur propose de battre le président de la République actuel avec ma candidature».

Lors de son interview, l'ex-ministre du Redressement économique de François Hollande s'est attaqué au bilan du président, estimant qu'il n'étiat pas possible de «lever l’espoir sur un échec» et décrivant le quinquennat comme «fait de reniements et de renoncements». 

Les personnalités de gauche souhaitant participer à la primaire ont du 1er au 15 décembre pour déposer leurs candidatures. Le vote est prévu les 22 et 29 janvier. Cette primaire ne concernera que le Parti socialiste, le Parti radical de gauche et quelques dissidents écologistes puisque Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste et Jean-Luc Mélenchon, ont refusé d'y prendre part.

Lire aussi : Hollande finalement candidat à la présidentielle ? Le porte-parole du gouvernement pense que oui

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.