Juppé a trois «vérités» à dire à Monsieur Poutine

Juppé a trois «vérités» à dire à Monsieur Poutine

Quelques jours avant le second tour de la primaire à droite, Alain Juppé s'adresse à ses partisans lors d'un meeting à Toulouse. Accusant un fort retard face à son rival, il se montre plus offensif que jamais et vise ouvertement... Vladimir Poutine !

Une tentative de contraste avec les «débats palpitants» mis en scène lors des récents plateaux TV dédiés à la primaire à droite ?

En multipliant les attaques à l'encontre de François Fillon, il semblerait qu'Alain Juppé soit passé à la vitesse supérieure...

Parmi les points de désaccord entre lui et son rival du moment : les relations franco-russes.

Pour avoir déclaré, à propos de la Syrie : «Il faut se féliciter que la Russie soit intervenue. Sinon, nous aurions sans doute en face de nous un Etat islamique encore plus puissant», l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy a été immédiatement qualifié de russophile - voire de «Poutinophile» - dans la plupart des médias français.

Le maire de Bordeaux est quant à lui épargné et pour cause : à l'instar d'une certaine candidate à qui cela n'a pas porté chance récemment, le Bordelais a opté pour une hostilité ouverte vis-à-vis du président russe.

«J'ai trois vérités à dire à Monsieur Poutine», la suite en vidéo!

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales