Nicolas Sarkozy se présente une nouvelle fois en défenseur des jeunes filles musulmanes françaises

Nicolas Sarkozy se présente une nouvelle fois en défenseur des jeunes filles musulmanes françaises© Robert Pratta Source: Reuters

Candidat à la primaire de la droite, l'ex-chef de l'Etat s'est posé le 9 novembre en «défenseur acharné» des jeunes Françaises musulmanes lors d'un meeting à Meyzieu, en banlieue lyonnaise.

«Je veux être le défenseur acharné de ces jeunes Françaises musulmanes dont je veux garantir le droit qu'elles choisiront leurs maris, leurs familles, leurs tenues vestimentaires [...] on n'enferme pas les femmes sur le sol de la République française», a martelé Nicolas Sarkozy dans une salle comble d'une capacité de 1 000 places.

Ciblant le burkini, l'ex-président a promis une loi pour l'interdire «partout en France» car «on n'est plus au Moyen-Age». Il refuse en outre l'idée de plages où «les femmes devraient se cacher parce qu’elles sont diaboliques». 

Ce n'est pas la première fois que le candidat à la primaire de droite tient ce genre de propos. A la fin du mois d'octobre, lors d'un meeting à Marseille, Nicolas Sarkozy avait déjà assuré qu'il n'accepterait pas les «tyrans moyenâgeux [...] qui font disparaître leur femme derrière cet habit honteux».

Par ailleurs, l'ex-chef de l'Etat a profité de son intervention à la tribune pour rappeler que pour lui, l'«islam djihadiste» était un ennemi qu'il fallait «exterminer en lui livrant une guerre intraitable».

Lire aussi : Burkini : pour Sarkozy, c'est très simple, il suffit de changer la Constitution (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales