«Mais qui a encore un compte chez eux ?» Les Internautes réagissent au piratage géant de Yahoo!

© Albert Gea Source: Reuters

Depuis la révélation du piratage du groupe Internet Yahoo! les twittos y vont de bon cœur sur la toile. Si certains craignent pour leurs données personnelles, d'autres prennent la chose avec beaucoup plus d'humour !

Le 22 septembre, le groupe Yahoo! avait annoncé que des hackers, appartenant vraisemblablement à une entité liée à un Etat, avaient dérobé des informations personnelles telles que des dates de naissance, des noms, des adresses électroniques, des numéros de téléphone ou des mots de passe.

Lire aussi : Yahoo! : 500 millions de comptes piratés, probablement par une entité liée à un Etat

Bien que près de 500 millions d'utilisateurs seraient concernés par ce piratage à grande échelle, la réponse des internautes a été unanime : 

Sur la twittosphère, les réactions les plus fréquentes sont remplies d'ironie, les utilisateurs, plutôt fatalistes, montrent la plupart du temps une indifférence totale à l'égard de Yahoo!, fustigeant au passage son prétendu amateurisme...

Certains, se moquant du sort du géant américain, semblaient plus embêtés de voir piraté leur compte Flickr, le service de partage de photos appartenant à Yahoo.

Finalement, les internautes semblaient plus indignés par la manière dont le groupe se protège contre les attaques de hackers, jugée totalement inadaptée.

Et puis, il y a ceux que cela ne semble pas déranger le moins du monde. 

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a quant à elle publié un communiqué rappelant les étapes à suivre en cas de piratage, afin de protéger au mieux ses données personnelles.

Si Yahoo! affirme avoir pris les mesures nécessaires pour sécuriser les comptes piratés, le groupe recommande aux utilisateurs ayant gardé leur mot de passe depuis 2014, année du début des activités de piratage, de le modifier sans plus attendre. 

Le groupe a également appelé les utilisateurs à examiner de près leurs comptes pour s'assurer qu'il n'y a pas eu d'activité «suspecte». 

Lire aussi : Les six groupes de hackers les plus célèbres du monde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales