«Jungle» de Calais : plus de 10 000 personnes recensées par deux associations

- Avec AFP

REUTERS/Charles Platiau Source: Reuters
REUTERS/Charles Platiau

Plus de 10 000 migrants vivent dans la «Jungle» de Calais, soit presque 1000 personnes de plus qu'en août, ont affirmé lundi l'Auberge des Migrants et Help Refugees sur la base d'un recensement réalisé en septembre par leurs soins.

Les comptages faits par ces deux associations sont régulièrement critiqués par les autorités. Au printemps, la préfecture du Pas-de-Calais avait qualifié un tel comptage de «pas crédible». Le dernier recensement officiel annonçait la présence de 6901 migrants au 19 août 2016.

Selon un communiqué de l'Auberge des Migrants et de l'ONG britannique Help Refugees, «le nombre total de personnes est de 10 088, il était au recensement précédent de 9.106, soit une augmentation de 12% en un mois, moins forte qu’au cours du mois précédent».

Ce nombre inclut les migrants dormant sous une tente mais aussi ceux hébergés au centre Jules Ferry et au Centre d’accueil provisoire (1800 personnes environ), ont précisé ces associations.

Selon leur dernier recensement, réalisé du 10 au 12 septembre, il y aurait dans la «Jungle» 43% de Soudanais, 33% d'Afghans, 9% d’Érythréens, 7% de Pakistanais, 3,5% d’Éthiopiens, 1% d'Irakiens et 1% de Syriens. 

Il y aurait par ailleurs 1179 mineurs, contre 865 il y a un mois. Parmi eux, 1022 mineurs isolés, dont le plus jeune aurait 8 ans, contre 676 en août. 

En outre, «un sondage effectué sur 744 familles» vivant à Calais et souhaitant rester en France indique que 52% ne peuvent pas le faire, car il n’y a pas assez de places d’hébergement en CAO (Centre d’accueil et d'orientation) ou Cada (Centres d'accueil des demandeurs d'asile)", ont ajouté ces associations.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales