Islamisme : 120 mosquées salafistes dans le viseur du ministère de l'Intérieur en France

Source: Reuters

Beauvau a listé 120 mosquées adeptes du salafisme et tente d'orchestrer leur fermeture prochaine révèle RTL sur son site internet. Certains de ces établissements abritent des écoles coraniques clandestines tenues par des imams extrémistes.

Des notes des services de renseignements que RTL a pu consulter révèlent le branle-bas de combat que connaît le ministère de l'Intérieur pour identifier les mosquées radicales en France. 

Mais, les procédures sont difficiles à mettre en place du point de vue juridique et sont très contraignantes pour les enquêteurs, qui doivent fournir de nombreuses preuves pour que les fermetures administratives soient valides.

Le site web de la radio indique qu'outre sa dimension polémique et politique, la fermeture d'une mosquée est un sujet technique. Afin d'encadrer cette technicité, le service central du renseignement territorial a, il y a 10 jours, mis à la disposition de ses antennes départementales un véritable guide de procédure, rappelant tous les éléments que les policiers doivent recueillir afin d'étayer leur dossier.

Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, avait annoncé lundi 1er août qu’une vingtaine de mosquées et salles de prière considérées comme radicales avaient été fermées depuis décembre 2015, ajoutant qu’il y en aurait d’autres, ainsi que des expulsions de prédicateurs extrémistes. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales