Hollande annonce le déploiement d’artillerie et du porte-avions Charles de Gaulle contre Daesh

Le 22 juillet, le président de la République s'est exprimé devant la presse après un nouveau conseil restreint de sécurité et de défense, suite à l’attentat de Nice. Il y a énoncé les mesures que prendra la France très prochainement.

«Il est évident aujourd'hui que l'auteur de la tuerie de Nice s'est inspiré de la propagande de l'Etat islamique», a poursuivi François Hollande, ajoutant que la France allait «mettre des moyens d'artillerie à disposition de l'armée irakienne» pour lutter efficacement contre l'organisation terroriste sur le terrain. 

Par ailleurs, le président de la république a annoncé un renforcement des effectifs de police et de gendarmerie : dès la fin juillet, «10 000 militaires» supplémentaires seront ainsi déployés dans les lieux de loisirs et d'affluence sur le sol Français. 

De plus, François Hollande a dit avoir sollicité la la réserve opérationnelle de l'armée et de la police pour appuyer davantage ces renforts. Ainsi, dès la fin juillet il seront 15 000 à assurer la sécurité dans les lieux publics.

Enfin, le chef de l'Etat a réitéré la volonté du gouvernement de poursuivre la lutte contre l'Etat islamique sur le terrain en Syrie avec notamment le déploiement du porte avion Charles de Gaulle dans la région, ce qui permettra «des frappes plus intenses et plus régulières des avions rafales».

En revanche, François Hollande a exclu une présence de troupes françaises au sol en Irak et en Syrie, ajoutant que l'armée s'occuperait uniquement de donner des conseils et formations.

Le chef de l'Etat vient ainsi confirmer une intensification des actions militaires de la France au Moyen-Orient. Le 20 juillet déjà, trois militaires français ont été tués en Libye, confirmant ainsi pour la première fois la présence de soldats français dans ce pays.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales