Minute de silence à Nice : un homme demande à une femme de «retourner où elle est née» (VIDEO)

© Capture d'écran vidéo, ‎@RemyBuisine, Twitter

Le 18 juilet, peu après la minute de recueillement en mémoire des victimes de l'attentat au camnion, une altercation à caractère xénophobe s'est produite. Plusieurs individus ont pressé une femme de «retourner» dans son pays et de «foutre le camp».

La minute de silence organisée à Nice le 18 juillet, en hommage aux victimes de l'attaque terroriste meurtrière du 14 juillet, n'aura décidément pas été de tout repos... Outre les insultes et huées qui ont salué l'arrivée du Premier ministre Manuel Valls sur la Promenades des Anglais, une querelle entachée de propos racistes est survenue peu après le moment de recueillement.

Comme on peut le voir sur une vidéo diffusée sur Twitter, un homme a apostrophé une femme qui se trouvait comme lui sur l'avenue niçoise, dans les termes suivants : «Retournez où vous êtes née !» L'intéressée lui a répliqué : «Je suis née en France, Monsieur !», ce à quoi l'homme a répondu: «Vous êtes une honte pour la France.»

«Mon pays, c'est la France, bande de racistes !»

L'échange a attiré l'attention de plusieurs individus dans la foule environnante. L'un d'eux a déclaré à la femme prise à partie : «ça [le fait d'être née en France] ne vous autorise pas à tout !» Une autre personne lui a lancé, à plusieurs reprises : «Foutez le camp !»

«Je suis née en France», a rétorqué l'intéressée, avant d'ajouter «Où je vais ? Mon pays, c'est la France [...] bande de racistes !»

L'altercation a finalement été interrompue par l'intervention de policiers municipaux.

Lire aussi : Minute de silence en mémoire des victimes de l’attentat de Nice

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales