«Hé oh la gauche !» : un activiste du Parti de Gauche violemment éjecté par la police (VIDEO)

© @Lgougelot

Malgré une forte présence policière, la réunion de la gauche à Lille n’a pas été épargnée par les incidents. Un responsable départemental de la section Nord du Parti de Gauche (PG) a été escorté manu militari hors du lieu de rassemblement.

Muni d'une affichette «49.3 citoyen», Julien Poix a essayé de prendre la parole dans le gymnase, où étaient réunis environ 250 militants socialistes dans la soirée du lundi 4 juin, à Lille, en présence de Stéphane Le Foll et Patrick Kanner.

Le sujet qu’il voulait aborder n’a pas rencontré la bienveillance des autres participants : «Ta gueule !», lui a lancé l'ancienne députée Denise Cacheux, avant que le service d’ordre du PS ne vienne évacuer de la salle le membre du Parti de Gauche et sa dangereuse affichette.

«Mon ami J. Poix, PG Nord était au meeting Hé Ho La Gauche Lille. Ejecté, chemise arrachée ! La chemise, tout un symbole !», a annoncé sur twitter le député européen et candidat présidentiel Jean-Luc Mélenchon, faisant sans doute allusion à l'incident ayant opposé les salariés d'Air France à leurs cadres dirigeants, dont certains avaient vu leurs chemises être arrachées.

Lire aussi : la haine de gauche de la souveraineté

La réunion s’est déroulée sous haute présence policière : une quinzaines de véhicules de CRS étaient stationnés près du gymnase afin d’assurer la sécurité du rassemblement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales