Jean-Christophe Cambadélis veut reporter l'université d'été socialiste pour des raisons de sécurité

Jean-Christophe Cambadélis.© PHILIPPE LOPEZ Source: AFP
Jean-Christophe Cambadélis.

Invoquant des «risques de violence» liés à la contestation sociale, le secrétaire général du Parti socialiste (PS) a annoncé sa volonté de «reporter ou suspendre» le rassemblement annuel des militants, prévu les 26, 27 et 28 août à Nantes.

Le 3 juillet, lors de l'émission 12/13 Dimanche sur France 3, le dirigeant socialiste a déclaré qu'il souhaitait reporter ou annuler l'université d'été du parti, prévue fin août à Nantes, en raison de la présence de la CGT à proximité. Le syndicat, farouchement opposé à la loi Travail, entend en effet organiser des manifestations en marge de l'événement et, selon Jean-Christophe Cambadélis, «mena[ce] de saccager l'ensemble de la ville» et de s'en prendre aux militants du PS.

Les profondes divisions traversant actuellement le camp socialiste, au sujet notamment de la loi El Khomri, pourraient constituer la raison officieuse de ce report : le 29 juin dernier, un militant du PS avait été plaqué au sol par un agent de sécurité  pour avoir brandi une affiche anti-Valls, lors d'une réunion partisane à Bordeaux.

Le changement de date de l'université d'été 2016 doit encore être validé par les différents «acteurs de la Belle alliance populaire» [le mouvement réunissant les fidèles de François Hollande], a précisé le Premier secrétaire du parti. «On discutera pour trouver une autre date qui permette de faire les choses avec plus de sérénité», a-t-il détaillé.

Habitués à se rassembler chaque été à La Rochelle, les dirigeants du PS avaient décidé, cette année, de déplacer les universités d'été du parti à Nantes (Loire-Atlantique) – une première depuis 1993. En cause : «l'attitude d'élus rochelais depuis deux ans», avait déclaré le responsable socialiste de Charente-Maritime, Cyril Chappet, en février dernier.

A lire aussi : Le PS va organiser une primaire en vue des élections présidentielles de 2017

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales