En plein direct sur l'Euro de foot, une militante met un «carton rouge à la loi travail»

Sophie Tissier a perturbé la grande messe du divertissement © Capture d'écran Youtube
Sophie Tissier a perturbé la grande messe du divertissement

Interrogée après le match des Bleus contre la Suisse, une jeune femme a brandi un tract contre la loi El Khomri. Sophie Tissier, intermittente engagée dans la lutte sociale, n'en est pas d'ailleurs pas à son coup d'essai de trolling médiatique.

«Y'a une super ambiance, on y a cru franchement, Payet a failli marquer...» Tout avait bien commencé pour ce direct de la fan zone du Champ-de-Mars diffusé par la chaîne sportive BeIn Sports. Mais cela était sans compter les véritables motivations de la personne interrogée, qui a décidé de ce moment sans filtre pour pour faire passer un message à l'adresse des téléspectateurs.

«Il se passe des choses en ce moment dans ce pays...», dit-elle ensuite en arborant un tract «Carton rouge à la loi travail» devant le journaliste, visiblement bien mal à l'aise face à cette initiative. «Ca ne sera pas pour nous, mademoiselle, on n'est pas là pour faire votre publicité», assène-t-il en essayant de lui attraper le tract avant de la pousser hors du champ de la caméra.

Le gouvernement avait pourtant établi des consignes à l'intérieur des fan zones, parmi lesquelles les supporters de foot étaient invités à «ne pas tenir de propos politiques [et] idéologiques».

Sophie Tissier s'était déjà illustrée par une action similaire en plein direct lors d'une émission animée par Cyril Hanouna afin de protester contre les baisses de salaire imposées aux intermittents travaillant pour la chaîne, ce qui lui avait valu d'être indésirable dans le média. Suite à une action en justice, elle avait finalement obtenue gain de cause.

Lire aussi : Pendant l'Euro, évitez de parler politique. C'est le gouvernement qui vous le demande

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales