Le collectif «pas de salon de l'armement à Paris» perturbe la grand-messe militaire d'Eurosatory

A l'occasion du Salon international de défense et de sécurité, qui se tient au Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte du 13 au 17 juin, les manifestants dénoncent une dérive sécuritaire des armées. Le marché mondial des armes est en plein boum.

Une action haute en couleur, mais rapidement stoppée... Les activistes se sont finalement invités parmi les stands des exposants du salon Eurosatory et ont réussi à barbouiller avec de la peinture rouge un véhicule militaire ainsi que deux tanks. Un manifestant a été rapidement maîtrisé par les exposants – des militaires – et évacué.

Les antimilitaristes appelaient dans un communiqué à se rendre aux portes du parc des expositions de Villepinte – en banlieue parisienne – et à s'habiller de blanc, «couleur de la paix» selon eux. Certains auront donc réussi à s'infiltrer.

Pour les militants pacifistes, «dans la situation nationale et internationale actuelle, ce salon est indécent, provocateur et inhumain». Le collectif dénonce notamment un «élargissement de la gamme des équipements» des fabricants d'armes vers le «sécuritaire». En clair : les armées s'équiperaient contre les populations en se préparant à des situations de guérilla urbaine.

«Pour masquer son échec économique, le gouvernement français développe la vente de matériels militaires et ses principaux clients sont les pétromonarchies du Moyen Orient. » Le collectif pacifiste exige en outre que les budgets militaires nationaux soient en priorité «réaffectés à des secteurs qui profitent aux populations » et à «une dynamique créatrice d’emplois», ajoutent-ils.

Le salon a lieu tous les deux ans et réunit cette année quelque 65 pays venus exposer et vendre leurs armes dernier cri. Le marché des armes est en plein boum avec un volume de vente record de 65 milliards de dollars pour l'année 2015, un chiffre qui devrait croître en 2016. A noter que la France profite de la croissance mondiale du marché de la défense et pourrait même ravir la seconde place à la Russie. Toujours derrière les Etats-Unis qui restent, loin devant, les champions incontestés du monde en la matière.

La France a ainsi vendu pour 55 milliards de dollars en 2015 contre 26 en 2014.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales