Euro 2016 : accident dans le métro à Marseille après le match Angleterre-Russie

© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters

Après le match nul Angleterre-Russie, de violents affrontements entre les supporters des deux pays ont éclaté dans Marseille, dans le stade et dans le quartier du Vieux-Port. Un accident est à déplorer à une station de métro.

Selon les réseaux sociaux, un supporter de l’équipe anglaise serait décédé. 

© Capture d'écran @euro2016.liveuamap

Or, la nouvelle a été démentie dans la nuit par les autorités britanniques qui ont précisé qu’elle avait été divulguée par de faux comptes Twitter de supporters et que la victime était en réalité une citoyenne française.

«Les autorités françaises clarifient que cet accident à une station de métro concerne une Française qui a été hospitalisé», a commenté sur Twitter l’Ambassadeur britannique en France, Julian Kings.

Le tweet original n'est d'ailleurs plus disponible sur Twitter. 

Tensions dans le stade et dans le quartier du Vieux-Port

Après les violences qui ont éclaté samedi après midi à Marseille entre les supporters anglais et russes, le match nul entre leurs deux équipes n'a en effet pas calmé les hooligans. 

Sur les vidéos et les photos prises par différents spectateurs, on peut clairement voir des supporters aller au contact physique pour chercher la bagarre. Il est par contre impossible sur les images de discerner les supporters britanniques et russes.

Sur cette image, on peut voir un homme porter son fils et lever son bras en l'air pour pouvoir sortir du stade sain et sauf :

Dans le quartier du Vieux-Port, des tensions se sont également faites ressentir entre les supporters des deux équipes.

Alors que la police était sur place, des affrontements ont malgré tout éclaté, et, en quelques minutes, le Vieux-Port a été plongé dans un brouillard de gaz lacrymogène.

La Russie jouera le 15 juin contre la Slovaquie, et l’Angleterre rencontrera le Pays de Galles le 16 juin.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales