François Hollande dans tous ses états

Le président français François Hollande© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Le président français François Hollande

Trois ans après l’arrivée de François Hollande aux affaires, il est temps de faire un bilan. On laisse de côté ses malheurs politiques et ses promesses non-tenues pour se rappeler des moments où le président français nous a fait sourire.

Un lapsus au Japon
Lors d'un discours devant le Premier ministre japonais Shinzo Abe au Japon en juin 2013, François Hollande a confondu les peuples japonais et chinois. Il évoquait la prise d’otages en Algérie, parmi les otages figuraient des Français et des Japonais. Le président français a salué la lutte franco-japonaise contre le terrorisme et a «exprimé les condoléances du peuple français à l’égard du peuple chinois» au lieu de les adresser au peuple japonais. Par chance pour François Hollande, l'interprète du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a rectifié d’elle-même. L’Elysée a justifié l’incident par la fatigue du président.

Manque de photogénie

François Hollande n’est pas trop photogénique, d’après les photographes. En septembre 2013, le chef d’état s’est retrouvé dans une situation fâcheuse. En déplacement à Denain pour la rentrée scolaire, François Hollande a été photographié dans une salle de classe devant un tableau sur lequel est écrit : «Aujourd'hui, c'est la rentrée». Le président de la République a été photographié avec une expression peu flatteuse : les yeux exorbités et le visage déformé par un sourire disgracieux. L’ AFP a d’abord diffusé cette photo avant de la retirer. L’agence de presse affirme qu’elle l’a supprimée suite «à des considérations purement éditoriales» et non pas après une demande de censure réclamée par l'Elysée. Cependant, la photo s’est vite propagée sur Internet, pour le plus grand bonheur des internautes.

Scooterman François Hollande

En janvier 2014, le président français s’est retrouvé au cœur d’un scandale. Le magazine Closer a révélé que le chef de l’Etat français traversait tout Paris en scooter pour rendre secrètement visite à sa maîtresse, l’actrice Julie Gayet. Le président de la République trompait sa compagne officielle de l’époque Valérie Trierweiler qui a été hospitalisée après la révélation de cette liaison «pour du repos et quelques examens».L’affaire a été hautement médiatisée. François Hollande a reçu le surnom «scooterman». Ce scandale a même servi d’inspiration pour des jeux en ligne, dont le but est de rejoindre Julie Gayet en évitant Valérie Trierweiler.

 

Des couvertures du magazine Closer © Charles Platiau Source: Reuters
Des couvertures du magazine Closer

Les hommes politiques ne serrent pas la main de François Hollande

L’usage veut que le président serre la main à d’autres présidents et aux hommes politiques. Mais François Hollande se trouve parfois dans des situations ridicules, parce qu’ils ne lui prêtent aucune attention. Le journal néerlandais De Volksrant a fait une collection des photos les plus ridicules avec le président français. En voici quelques-unes.

 

François Hollande et le Premier ministre russe Dimitri Medvedev© Philippe Wojazer Source: Reuters
François Hollande et le Premier ministre russe Dimitri Medvedev

François Hollande et la présidente costaricienne Laura Chinchilla© Philippe Wojazer Source: Reuters
François Hollande et la présidente costaricienne Laura Chinchilla

François Hollande et le Premier ministre croate Zoran Milanović© Charles Platiau Source: Reuters
François Hollande et le Premier ministre croate Zoran Milanović

Rain Man

François Hollande a été trempé par la pluie le jour de son investiture. Ses premières images en tant que président ont été faites sous la pluie. Depuis, il a «mouillé sa chemise» à plusieurs reprises laissant croire que la météo s’acharne sur lui. Les Britanniques l’ont même surnommé «Rain Man». En août dernier, François Hollande a prononcé un discours pour commémorer les 70 ans de la Libération sous la pluie. Des moqueries et des bons mots sont apparus sur les réseaux sociaux. Un appel à lui acheter un parapluie a même été lancé sur Internet, le député UDI de la Mayenne Yannick Favennec qualifiant l’image «d’épouvantable».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales