Effondrement de la cote de popularité de François Hollande et de Manuel Valls

Source: Reuters

Effondrement du binôme de l'exécutif dans les sondages : dans une nouvelle enquête d'opinion, la popularité de François Hollande tombe à 11%, celle de Manuel Valls à 14% - une exaspération causée par un bras de fer social qui s'éternise.

Grèves, manifestations, pénuries d'essence... la crise sociale semble venir saper encore un peu plus la popularité du président de la République et son Premier ministre.

Dans une nouvelle enquête d'opinion du baromètre YouGov, réalisée en exclusivité pour le HuffPost et Itélé, Manuel Valls et François Hollande accusent un plongée vertigineuse. François Hollande perd cinq point de popularité par rapport au sondage du mois dernier, chutant à 11% d'opinions favorables.

Le Premier ministre n'est pas en reste, tombant, lui, à 14% d'opinions favorables, soit... autant que Jean Marc Ayrault, son prédécesseur, lorsque ce dernier a quitté ses fonctions à Matignon. Cette chute de huit points pourrait être causée par les tensions sociales qui s'accumulent dans le pays, et leur gestion par l'exécutif. 

L'enquête a en effet été réalisée les 25 et 26 mai dernier, au plus fort de la pénurie d'essence. Le bras de fer sur la loi travail cause une perte de popularité de François Hollande dans toutes les franges de l'opinion, y compris à gauche. Seuls 36% des sympathisants socialistes portent aujourd'hui un jugement positif sur la politique du président.

Source: Reuters

Une chute de popularité qui ne profite pas à l'opposition

Si les cotes de popularité de François Hollande et Manuels Valls plongent, l'opposition ne semble pas en profiter. Aucune des têtes d'affiche de l'opposition, à droite ou au Front National, ne grimpe dans les sondages. Cela traduit sans doute une sorte de désaffection globale des français à l'égard de la classe politique, illustrée dans leur réponse à la question «Si demain avaient lieu des élections, préféreriez-vous voir élu un gouvernement de gauche ou de droite?» : 27% des sondés répondent un gouvernement de gauche, 34% un gouvernement de droite mais 39% des personnes interrogés demeurent indécises. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales