Loi travail : le dépôt pétrolier de Donges débloqué par les forces de l'ordre

- Avec AFP

Loi travail : le dépôt pétrolier de Donges débloqué par les forces de l'ordre© Capture d'écran Twitter Fr3PaysdelaLoire
Les CRS se sont déployés au dépôt de Donges
Suivez RT France surTelegram

Une intervention des forces de l'ordre était en cours vendredi matin pour débloquer le dépôt pétrolier de Donges (Loire-Atlantique), bloqué depuis le 17 mai par ses salariés et des opposants à la loi travail, a constaté un photographe de l'AFP.

Environ 150 personnes, syndicalistes CGT et salariés du bassin industriel de Saint-Nazaire, quittaient en milieu de matinée l'entrée du dépôt pétrolier SFDM, appartenant au groupe Bolloré, escortés par les CRS, mais sans opposer de résistance.

L'évacuation, qui avait débuté vers 09H45, a duré moins d'une demi-heure et s'est déroulée sans heurt et sans que les forces de l'ordre ne fassent usage de gaz lacrymogènes.

Le poing levé et aux cris de «Valls démission» ou «Non à la loi travail», brandissant des drapeaux blancs devant les CRS qui avançaient, les militants sont partis dans le calme après avoir mis le feu aux barricades érigées à l'entrée du dépôt.

«C'est zéro, la légitimité de ce déblocage. Aucun produit ne doit sortir du dépôt jusqu'à dimanche soir» , en raison d'une grève votée par 12 des 13 salariés de la production et de l'expédition de ce dépôt, soit «98%», avait déploré avant le début de l'intervention policière Cédric Turcas, secrétaire général de l'Union locale CGT de Saint-Nazaire.

«On veut montrer qu'on est présent, on n'a aucun intérêt à aller se friter aux forces de l'ordre», avait-il également déclaré à l'AFP, promettant juste que ça allait «flamber un petit peu».

Après leur évacuation du dépôt pétrolier, les salariés grévistes et leurs soutiens se dirigeaient vers la raffinerie Total voisine, en arrêt complet depuis jeudi.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix