Une statue du Général de Gaulle aurait été vandalisée lors des manifestations contre la Loi Travail

© Capture d'écran Twitter

D'après les témoins présents sur place, des manifestants auraient recouvert la statue du Général de Gaulle de stickers et de peinture rouge, lui dessinant notamment une moustache d'Hitler surmontée d'un autocolant anarchiste.

D'après les témoins, la scène se serait passée à Nantes, sur le cours des 50 Otages où se trouve le monument. Sur la photo relayée sur les réseaux sociaux, la statue a les mains peintes en rouge («sang sur les mains») et une moustache d'Hitler dessinée sur les lèvres, également à la peinture rouge.

Sur le front de la statue, on aperçoit clairement un autocolant «Ni dieu ni maître», célèbre slogan anarchiste provenant du journal créé en 1880 par le socialiste Louis-Auguste Blanqui et dans lequel il exposait ses thèses révolutionnaires. 

D'autres autocollants de syndicats tels que SUD ou celui de la CGT on également été collés sur la statue.

Les réactions n'ont pas tardé à affluer sur la toile, de nombreux internautes déplorant de tels actes et rappelant le rôle du Général de Gaulle dans l'histoire de la France.

Ce n'est pas la première fois que ce symbole fait l'objet d'attaques et d'actes de vandalismes, notamment de la part de groupuscules d'extrême gauche. En janvier dernier, lors d'une manifestation de soutien aux réfugiés, la statue du général de Gaulle avait déjà été dégradée avec des inscritpions insultantes à la peinture rouge. 

Lire aussi : Calais : une manifestation pro-migrants dégénère, une statue du général de Gaulle vandalisée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales