Bientôt des agents de sûreté armés et en civil dans certains trains de la SNCF

Bientôt des agents de sûreté armés et en civil dans certains trains de la SNCF
Suivez RT France surTelegram

Des patrouilleurs ou agents de sûreté en civil armés vont être présents dans des trains dans le cadre des mesures de renforcement de la sécurité, a indiqué dimanche 3 avril Guillaume Pepy, le président de la SNCF.

«Ce patrouilleur ou train marshal à l'image des sky marshals présents sur certaines lignes aériennes sera habilité, entraîné à tirer», a expliqué Guillaume Pepy, le président de la SNCF. 

Grâce à la loi Savary, entrée en vigueur mercredi, les agents de sûreté vont désormais avoir le droit de circuler, armés et en civil, dans les trains. Jusqu'à maintenant, la SNCF disposait d'agents qui pouvaient faire usage de leur arme seulement en uniforme. L'objectif : que l'agent en question soit le plus discret et invisible possible afin d'être plus efficace. 

Après une polémique sur leur coût, Guillaume Pepy a confirmé par ailleurs que les portails de sécurité de type aéroportuaire seraient maintenus au départ et à l'arrivée du Thalys. «Je maintiens les portiques de sécurité du Thalys», a-t-il déclaré, démentant avoir évoqué leur inutilité lors d'une audition parlementaire, comme l'avait rapporté le sénateur Alain Fouché (Les Républicains). «Les attentats, y compris l'attentat du Thalys, nous ont tous bouleversés et les gares peuvent être une cible», a dit Guillaume Pepy.

Pour assurer la sécurité des trains, la SNCF pourra compter sur un centre de sécurité d’où les images des caméras de surveillance pourront être visionnées en permanence. Ses agents seront autorisés à fouiller les bagages et assistés par une trentaine de chiens renifleurs ainsi que par une vingtaine d’unités de profileurs charger de repérer d’éventuels suspects.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix