Arrestation mouvementée d'un forcené retranché chez lui à Enghien-les-Bains (Val d'Oise)

© Patrick Kovarik Source: AFP

Le RAID est finalement parvenu à interpeller, puis à placer en garde à vue un individu qui s'était retranché à son domicile, situé à côté du lycée Gustave Monod, a annoncé la préfecture du Val d'Oise.

D'après le journal Le Parisien, le forcené est un homme qui porte un bracelet électronique. Les troubles auraient commencé lorsque l'homme aurait refusé de laisser entrer des policiers venus le contrôler comme d'habitude dans le cadre de la procédure judiciaire. Il les aurait alors insultés et menacés avec une arme.

Après l'arrivée de la brigade du RAID sur place, vers 9h40, un périmètre de sécurité a rapidement été mis en place, a confirmé la représentante du lycée Gustave Monod contactée par RT France.

Les surveillants de l'établissement scolaire voisin ont quant à eux donné l'ordre aux élèves de rester cantonnés dans le lycée, a rapporté un élève au journal L'Obs.

Celui-ci a ajouté qu'«en allant au lycée ce matin vers 8h45, le bus a dû changer sa trajectoire habituelle. Certaines rues étaient déjà bloquées». Le lycéen précise que des amis lui ont «dit qu’ils avaient vu deux snipers du RAID se positionner au deuxième étage du lycée. (...) Nous n’avons entendu aucun coup de feu».

Une première information affirmant que le lycée avait été évacué avait circulé sur les réseaux sociaux, mais celle-ci semble erronée.

Par ailleurs, aucune prise d'otage n'aurait eu lieu, a assuré la préfecture du Val d'Oise, contredisant là aussi les premières informations qui avaient circulé sur Twitter.

Les forces d'intervention sont finalement parvenues à déloger l'homme, qui était retranché près du lycée Gustave Monod, situé avenue de la Ceinture, à Enghien-les-Bains dans le Val d'Oise.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales