François Hollande veut envoyer «un bateau» à la frontière turque pour stopper l’afflux de réfugiés

François Hollande veut envoyer «un bateau» à la frontière turque pour stopper l’afflux de réfugiés© Stéphane de Sakutin Source: AFP
Angela Merkel et François Hollande se rencontrait aujourd'hui à l'Elysée. Au programme, principalement, la crise européenne des migrants
Suivez RT France surTelegram

Après avoir accueilli la chancelière allemande Angela Merkel à l’Elysée le 4 mars, le président français a déclaré que la Turquie devait se concerter davantage avec l'UE et l'OTAN pour contrôler l'afflux de migrants franchissant ses frontières.

En conférence de presse, François Hollande a affirmé que la France devait contrôler les frontières extérieures européennes en coordination avec la Turquie et d'autres partenaires. Alors que des navires de l’OTAN ont été placés entre la Turquie et la Grèce, point de passage prisé des migrants, le président français a annoncé que la France allait envoyer un bateau afin d’aider l'Alliance pour le contrôle frontalier. Il a par ailleurs insisté sur le fait que la Turquie devait respecter ses engagements afin d’empêcher les migrants de franchir illégalement ses frontières.

Face à la crise migratoire, «la France et l'Allemagne apportent la même réponse. Cette réponse c'est l'Europe», a souligné François Hollande. Il a aussi insisté sur la nécessité de mettre la Turquie «en liaison permanente» avec l’OTAN et l’agence de contrôle des frontières extérieures européennes Frontex, raison pour laquelle le Premier ministre turc sera présent au Conseil européen qui doit se tenir le 7 mars sur le thème de la crise migratoire. Angela Merkel a développé une position similaire en déclarant : «Nous devons contrôler qui franchit nos frontières et la Turquie devrait travailler avec nous sur cette question.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix