L'armée en alerte après l'apparition d'un drone non-identifié dans l'espace aérien français

- Avec AFP

(Source : Wikipedia)
(Source : Wikipedia)

Un drone de grande taille, venu de Belgique et dont les opérateurs ont perdu le contrôle, s'est écrasé lundi après-midi dans l'Aisne, sans faire de dommages, après avoir été suivi à distance par un Rafale, a annoncé lundi l'Armée de l'air française.

A 14H33, les autorités belges préviennent les autorités françaises qu'un drone de grande envergure, opéré par un organisme privé faisant du contrôle de zone, vient de pénétrer dans l'espace aérien français, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Sirpa-Air.

 

Une minute est à peine passée : la Haute autorité de défense alerte l'Armée de l'air qui fait, sept minutes plus tard, décoller un Rafale de la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne). 

Une demi-heure plus tard, le pilote du Rafale aperçoit l'engin: c'est un drone de grande envergure, mais qui ne dispose d'aucune charge sous sa voilure et est donc inoffensif. Il vole à 140 km/h. Le Rafale le suit. Peu après, le drone tombe, son moteur ayant cessé de fonctionner. 

L'engin s'est écrasé dans un champ, sans faire de dommage, sur la commune de Dizy-le-Gros, à une cinquantaine de kilomètres de Reims. La gendarmerie s'est immédiatement rendue sur place et a sécurisé la zone. 

Lire aussi : Un drone permet de visualiser l’ampleur des combats qui ont ensanglanté Debaltsevo dans le Donbass

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales