France : risque terroriste tangible pour l’Euro 2016

(REUTERS/Jean-Paul Pelissier) Source: Reuters
(REUTERS/Jean-Paul Pelissier)

A la suite des attentats meurtriers de Paris en janvier, une menace terroriste pour l’Euro 2016 qui sera organisé en France pour la troisième fois est devenue palpable, estime Jacques Lambert, le président du comité d'organisation de la compétition.

En 2009, alors qu’il rédigeait le dossier de candidature de la France à l’organisation du Championnat d’Europe de football 2016, la menace terroriste faisait partie des 12 risques identifiés comme « majeurs » pour un évènement de ce type.

« Ce qu'ont changé les évènements de janvier, c'est que d'un risque théorique, on est passé à un risque tangible, palpable, puisqu'il y a eu passage à l'acte », a expliqué Jacques Lambert, le président du comité d’organisation de l’Euro 2016, dans un entretien à l’Agence France Presse (AFP). « Ça ne change sans doute pas grand-chose pour les professionnels de la sécurité en ce qui concerne la préparation de l'évènement. Mais on voit bien que, pour tout le monde, l'opinion publique, les médias, les équipes, cela ajoute une tension supplémentaire », a-t-il ajouté.

D’ici trois ans, 2 680 personnes supplémentaires travailleront pour des agences de sécurité engagées dans la lutte contre le terrorisme, dont la moitié intégrera les services de police. D’après le Premier ministre français Manuel Valls, sur 1 400 nouveaux empois de policiers, 1 100 seront directement affectés aux unités de renseignement chargées de lutter contre le terrorisme. Il a aussi ajouté que les services français de renseignement devaient surveiller près de 3 000 islamistes radicaux, tout en annonçant le lancement d’un site web destiné à informer le public sur les moyens d’empêcher la radicalisation.

En savoir plus : Lutte contre le terrorisme : trois mille personnes dans le collimateur de Valls

Les autorités françaises ont été critiquées une fois que l’on a su que les services de renseignement connaissaient depuis des années les extrémistes qui ont perpétré les attentats contre Charlie Hebdo et le supermarché casher en janvier 2014, a souligné le quotidien britannique The Guardian il y a quelques jours. Selon lui, plusieurs membres du réseau terroriste ont été surveillés par la police depuis 2010, alors qu’Amedy Coulibaly, qui a tué 4 personnes dans une épicerie casher à Paris le 9 janvier, a été arrêté une semaine avant son méfait, puis relâché sans que les unités anti-terroriste ne procèdent à un suivi de son cas.

(Reuters / Jacky Naegelen) Source: Reuters
(Reuters / Jacky Naegelen)

La phase finale du Championnat d'Europe de football, organisée tous les quatre ans par l’UEFA, attire des foules sur les stades et génère des audiences énormes. La France a déjà accueilli l’euro à deux reprises. En 1960 pour le premier Championnat d’Europe (le tournoi ne comptait que 4 équipes). Et en 1984, où l’équipe de France emmenée par Michel Platini, l’actuel président de l’UEFA, a remporté la compétition. Un vote du Comité exécutif de l’UEFA a préféré la France à l’Italie et à la Turquie pour l’organisation de l’Euro 2016 de football

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales