Conseil national des Républicains : tous derrière le président Nicolas Sarkozy ?

© Lionel Bonaventure Source: AFP

Réunis samedi 13 et dimanche 14 février à Paris afin de définir clairement la ligne politique du parti en vue des élections présidentielles de 2017, Les Républicains ont tenu un congrès riche en débats et en rivalités.

Le président du parti et ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, avait présenté le rassemblement comme une occasion de «débattre en profondeur sur des questions qui n'ont pas été tranchées».

S’exprimant à la tribune dans la matinée, il a annoncé qu’il présenterait dimanche des propositions sur les orientations du parti pour la campagne de 2017 dans un texte qui sera «soumis au vote des adhérents en avril».

Des positions contestées

Toutefois, les autres poids lourds du parti, comme Alain Juppé, actuellement en tête à droite dans les sondages, ont estimé que le programme qui importait serait celui du candidat qui serait choisi à la primaire, qui aura lieu en novembre 2016. Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne numéro deux des Républicains, qui devrait également faire partie des candidats, a partagé cet avis, déclarant que «le projet sera tranché lors du vote de la primaire. Le texte [de Nicolas Sarkozy] ne verrouille rien».

L’ancien président français a par ailleurs annoncé sa volonté d’attribuer les investitures pour les législatives en juin, c’est-à-dire avant la primaire. Mais cette proposition a suscité l’opposition d’Alain Juppé, de François Fillon et de Bruno Le Maire.

Luc Chatel élu à la présidence du Conseil national

A l’issue du vote pour élire le président du Conseil national des Républicains, c’est Luc Chatel, le candidat soutenu par Nicolas Sarkozy, qui s’est imposé avec 55,3% des suffrages devant Michèle Alliot-Marie, qui n’en a recueilli que 44,7 %.

Alain Juppé en tête des sondages

Mais l’ancien président Sarkozy se voit devancé dans les sondages par Alain Juppé, qui serait la personnalité de droite «préférée» des Français en vue d’une candidature à la présidentielle, selon un sondage BVA publié samedi par la chaîne iTELE.

Ainsi, à la question de savoir quelle personnalité ils «préféraient» voir représenter Les Républicains en 2017, 47% des sondés ont opté pour Juppé, contre 11% pour Nicolas Sarkozy, à égalité avec François Fillon.

Lire aussi : Huit Français sur dix ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy se présente en 2017

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales