Le départ de Laurent Fabius amuse Twitter qui l'imagine déjà dormir au conseil constitutionnel

Le départ de Laurent Fabius amuse Twitter qui l'imagine déjà dormir au conseil constitutionnel© reuters Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Le ministre des affaires étrangères a annoncé ce mercredi qu'il quittait son poste. François Hollande l'a choisi pour être le futur président du conseil constitutionnel. Ce départ a fait réagir la twittosphère, toujours aussi acide et piquante.

Alors qu'un journaliste lui demandait s'il s'agissait de son dernier Conseil des ministres, le ministre a répondu oui, avant de s'engouffrer dans sa voiture et de quitter l'Elysée. Son départ était attendu et le président a d'ailleurs annoncé qu'il l'avait choisi pour être président du Conseil constitutionnel.

Le #Fabius s'est retrouvé en top des tendances twitter très rapidement. Tout d'abord on trouve ceux s'attristent de voir partir le ministre l'année.

Et ceux qui s'en réjouissent et qui déplorent un bilan catastrophique au ministère des affaires étrangères. Les noms de Ségolène Royal, Elisabeth Guigou, Jean-Marc Ayrault ou de Matthias Fekl circulent déjà pour le remplacer.

Ceux qui s'empressent de rappeler les bourdes du ministre : l'affaire du sang contaminé, ses propos sur Al Nosra ou encore les ennuis judiciaires de son fils.

Et ceux qui préfèrent voire la situation avec humour et qui l'imagine déjà faire la sieste au conseil constitutionnel avec les autres membres.

Son départ coïncide en effet avec la fin du mandat de Jean-Louis Debré, qui occupe depuis 2007 le poste de président du Conseil constitutionnel, qui arrivait à échéance le 4 mars prochain. Il revenait donc au président de la République et à ses homologues du Sénat et de l'Assemblée nationale de désigner leurs successeurs. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix