Charlie Hebdo : l'épouse d'un policier porte plainte pour des failles dans la sécurité intérieure

Les dessinateurs Georges Wolinski, Cabu, Tignous et Charb  Source: Reuters
Les dessinateurs Georges Wolinski, Cabu, Tignous et Charb 

Ingrid Brinsolaro l'épouse du policier Franck Brinsolaro qui avait la charge de la sécurité du dessinateur Charb a porté plainte contre X. Elle a déclaré ne pas vouloir de «polémique», mais «des réponses aux questions».

«Un an après les faits, je n’ai toujours pas de réponse», a déclaré Ingrid Brinsolaro à l'Eveil Normand, journal dont elle est la rédactrice en chef. Une plainte a été déposée par son avocat, Maître Philippe Stepniewski auprès du procureur de la République de Paris pour « homicide involontaire aggravé par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement en application des articles 121-3 et 221-6 du code pénal».

«Deux faits troublants»

Selon la femme du policier, «deux faits troublants attestent des manquements de la Direction générale de la sécurité intérieure». Le premier porte «sur les informations relatives aux menaces dont Stéphane Charbonnier (le vrai nom du dessinateur) faisait l'objet». Le second fait évoqué par Ingrid Brinsolaro est relatif au rapport rédigée quelques mois avant l'attentat par le chef de mission du service en charge de la protection de Charb. Il décrivait le témoignage d'un journaliste travaillant à proximité qui avait rapporté qu'un homme lui avait demandé des informations sur la localisation des locaux du journal Charlie Hebdo.

«Avec ma cliente, nous voulons savoir si ce rapport, établi suite au signalement du témoin, a bien été rédigé et transmis», a ajouté l'avocat qui conclu : l'épouse du policier «veut que des responsabilités soient prises». Le dessinateur Charb avait été tué ainsi que 12 personnes dont huit de la rédaction du journal le 7 janvier dernier quand l'immeuble de Charlie Hebdo avait été pris d'assaut par les frères Kouachi.


Lire aussi : 2015 : L'année-championne des déroutes et des confusions... Ou pas ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales