Bernard Cazeneuve dénonce Marine Le Pen à la police pour ses photos de corps décapités par Daesh

- Avec AFP

© Emmanuel Foudrot Source: Reuters

Piquée au vif après que le journaliste Jean-Jacques Bourdin a comparé le FN à Daesh, Marine Le Pen a publié sur son compte Twitter des photos de cadavres mutilés par l’Etat islamique. Interpellé, le ministre de l’intérieur l’a immédiatement signalé.

«Le parallèle fait ce matin par @JJBourdin_RMC entre et le est un dérapage inacceptable», estime la présidente du Front National.

Choquée par la tournure qu'a pris le débat entre le politologue spécialiste de l'islam, Gilles Kepel, et Jean Jacques Bourdin, Marine Le Pen a décidé de confronter l'animateur en postant sur Twitter une photo non censurée de victimes de l'Etat islamique, afin de montrer que toute comparaison avec son parti était indécente. 

Interpellé à son tour par la violence des images, Bernard Cazeneuve n'a pas apprécié l'ampleur qu'a prise la polémique et a aussitôt signalé la surrenchère de Marine Le Pen auprès de la plateforme Pharos de la direction centrale de la police judiciaire afin qu'elle «puisse se saisir de l'affaire».

Marine Le Pen est coutumière des actions coup de poing. Hier encore, elle était relaxée par la justice après avoir comparé les prières de rue à l'Occupation nazie. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales