Près de 70% des Français veulent un rapprochement de la droite, de la gauche et du centre

Vers un rapprochement entre le PS de Hollande et les Républicains de Sarkozy. Certains Français y sont favorables. Source: Reuters
Vers un rapprochement entre le PS de Hollande et les Républicains de Sarkozy. Certains Français y sont favorables.

Un sondage pour le Parisien/Aujourd'hui en France montre que les Français se disent majoritairement favorables à un travail commun de la part des partis politiques dans l'intérêt du pays.

Le Parisien/Aujourd’hui en France publie ce matin un sondage qui risque de faire réfléchir dans les états-majors du PS et des Républicains. Suite aux élections régionales, un sondage Odaxa montre en effet que des «propositions communes pour notre pays» de la part des différents partis de gauche, de droite et du centre seraient «une bonne chose et une «démarche constructive» pour 68% des Français.

31% des sondés y verraient toutefois «une mauvaise chose» car «les partis perdraient leur identité». Dans ce sondage 75% des personnes favorables à une cette unité politique sont des sympathisants de gauche et de droite (25% y sont opposés). En revanche, une telle hypothèse est rejetée par 64% des sympathisants du Front national (36% sont pour).

Autre enseignement notable, qui sonne comme un écho après des régionales où la presse estimait que tout le monde a perdu, 46% des personnes interrogées dans le sondage du Parisien jugent que ni Marine Le Pen, ni Nicolas Sarkozy ni François Hollande ne se trouve «avantagé» par le résultat de élections régionales. 24% des sondés citent la présidente du Front national, 18% le dirigeant des Républicains et 12% l'actuel chef de l'Etat comme principal vainqueur des élections.

Par ailleurs, si la question d’un remaniement semble avoir été écartée par le pouvoir, cela n’est pas pour déplaire à la majorité des sondés. 60% souhaitent que François Hollande conserve Manuel Valls : 29% veulent le maintien du gouvernement dans son ensemble et 31% ne veulent conserver que le chef du gouvernement à la tête d'une équipe remaniée «en profondeur». Ils sont 39% à réclamer un nouveau Premier ministre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales