Furieux du paquet neutre, des buralistes du fief de François Hollande appellent à «voter neutre»

Les buralistes dénoncent la mise en place du paquet de cigarettes neutre Source: Reuters
Les buralistes dénoncent la mise en place du paquet de cigarettes neutre

En colère contre les députés qui ont voté en faveur du paquet neutre et ceux qui se sont abstenus, des buralistes incitent à «voter neutre» lors des régionales. Un mouvement qui est parti de Corrèze, le département de François Hollande.

Il n’est pas simple d’être prophète en son pays. François Hollande risque d’en faire l’amère expérience en Corrèze, son département, lors des prochaines élections régionales. En effet, sa loi sur le paquet neutre ne passe pas dans son fief et les buralistes de Corrèze, qui se sentent «trahis», ont appelé mardi leurs clients à «voter neutre » lors des régionales.

Ils ont même été plus loin, en faisant imprimer des bulletins ad hoc qu'ils vont diffuser par voie postale. Frédéric Vergne, président de la chambre syndicale des buralistes de Corrèze, se désole du fait que les députés socialistes aient suivi la consigne du gouvernement. Il ne pardonne pas non plus aux élus Les Républicains d’avoir «trahi» les buralistes en «n'allant pas voter».

Le texte a en effet été adopté dans la nuit du 25 au 26 novembre par 56 voix contre 54 (et 4 abstentions). «114 votants sur 577 députés que l'on paye grassement !», dénonce le buraliste. Face à ce constat, les buralistes estiment donc que la meilleure solution pour eux est de voter «neutre», comme le paquet de cigarettes, dimanche au premier tour des élections régionales.

Leur objectif est aussi de rassembler les consommateurs derrière eux. Des dizaines de milliers bulletins ont donc été imprimés à cet effet en Corrèze et ils seront distribués par voie postale. «Entre 20 et 30 départements suivent, parmi lesquels le Haut et le Bas Rhin, le Lot, le Gard etc. », devraient ainsi recevoir ce type de bulletin, a assuré Frédéric Vergne à l’AFP.

Sur ce bulletin «neutre», on peut lire cette phrase : «Aujourd'hui, ils nous ont trahis. Demain, ils vous trahiront». Pour les buralistes de Corrèze en effet, l’arrivée du paquet neutre signifie «la fin des commerces de proximité, du service au public». C’est pour cela qu’il veut «inciter, dimanche», les électeurs «à voter neutre». A voir si cette consigne de vote originale sera suivie. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales