Fabius : les forces gouvernementales syriennes peuvent participer à la lutte contre Daesh au sol

Laurent Fabius Source: Reuters
Laurent Fabius

Le chef de la diplomatie française a révélé un tournant dans la stratégie syrienne de Paris en envisageant, pour la première fois, la participation des troupes du gouvernement légitime de la Syrie dans la lutte internationale contre l’Etat islamique.

Deux séries de mesures s’imposent pour combattre ce groupe terroriste, a estimé ce vendredi matin, Laurent Fabius dans une interview à la radio RTL : d’un côté, les bombardements et de l’autre, des troupes au sol «qui doivent être des forces de l’Armée syrienne libre, des forces arabes sunnites et, pourquoi pas, les forces du régime».

Le ministre a souligné qu’il n’était pas envisageable que des troupes françaises interviennent au sol, jugeant qu’une telle démarche serait «contreproductive».

En savoir plus : au tour de la France d’être accusée du meurtre de civils en Syrie

La veille, le président français François Hollande a rencontré à Moscou son homologue russe, Vladimir Poutine, les deux parties s’étant accordées pour lutter ensemble contre les menaces pour la sécurité internationale. Les deux dirigeants ont également appelé leurs partenaires internationaux à renforcer la coopération dans la lutte contre l’Etat islamique en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales