11 morts et 42 blessés dans l'accident d'un TGV près de Strasbourg, le plus grave jamais enregistré

© Vincent Kessler Source: Reuters

Un essai ferroviaire a tourné à la tragédie dans la commune alsacienne d'Eckwersheim, ce samedi 14 novembre, faisant de très lourds dégâts humains. Il s'agit du premier accident mortel dû à un déraillement depuis la mise en service du TGV en 1981.

Alors que l'essai avait lieu au Nord de Strasbourg sur une nouvelle ligne qui doit être inaugurée au printemps 2016, le train a déraillé «en raison d'une vitesse excessive», a indiqué Dominique-Nicolas Jane, directeur de cabinet du préfet d'Alsace, à l’agence de presse française AFP. Après avoir pris feu, il a terminé sa course dans le canal de la Marne. Si le train ne comportait pas de passagers, une cinquantaine de techniciens se trouvaient en revanche à bord. De nombreux renforts ont donc été envoyés sur place pour tenter de secourir les victimes.

Selon les chiffres fournis par la préfecture d'Alsace, le bilan serait très lourd : au moins 11 morts et 42 blessés, parmi lesquels 12 seraient en «urgence absolue». La SNCF a indiqué par la voix d'un porte-parole, que «quelques enfants», dont certains sont blessés, étaient à bord du TGV, ajoutant que «l'enquête doit déterminer le nombre de personnes présentes dans le train qui n'étaient pas habilitées à y être».

Un journaliste du site d'information régional «Dernières Nouvelles d’Alsace», présent sur la scène peu après le drame, rapporte que de nombreux blessés étaient évacués par hélicoptère.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales