Face aux difficultés d'approvisionnement, la France interdit la vente en ligne de paracétamol

- Avec AFP

Face aux difficultés d'approvisionnement, la France interdit la vente en ligne de paracétamol© GEORGES GOBET / AFP
Des emballages de Dafalgan, une marque de paracétamol (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le gouvernement français a interdit ce 4 janvier jusqu'à fin janvier la vente en ligne de produits à base de paracétamol, dans un contexte persistant de difficultés d'approvisionnement de ce médicament majeur des armoires à pharmacies.

«La vente par internet des spécialités composées exclusivement de paracétamol est suspendue jusqu'au 31 janvier 2023», a décrété le gouvernement français, ce 4 janvier, dans un arrêté paru au Journal officiel.

Cette décision prend acte du fait que «les tensions en médicaments à base de paracétamol se poursuivent depuis plus de six mois», en particulier pour les formes destinées aux enfants. «Les différentes mesures prises par les autorités sanitaires, pour efficaces qu'elles aient été, n'ont pas permis, jusqu'à présent d'y mettre fin», reconnaît l'arrêté.

Depuis plusieurs mois, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) demande aux pharmaciens de rationner auprès de chaque patient la vente de paracétamol, un anti-douleur emblématique qui sert notamment de base au Doliprane de Sanofi et au Dafalgan.

En décembre, le ministère de la Santé avait déjà prévenu que, malgré ces mesures, la situation restait «complexe» et ne se résoudrait pas avant plusieurs semaines.

Interdiction en Chine de l'exportation de paracétamol

Le gouvernement, dans son arrêté, souligne notamment l'aggravation de la situation sanitaire en Chine, où les cas de Covid-19 sont en essor après une levée soudaine d'importantes restrictions sanitaires.

Le gouvernement chinois a interdit l'exportation de paracétamol, alors que le pays produit une grande partie du principe actif utilisé par les laboratoires à travers le monde.

Ces difficultés d'approvisionnements s'inscrivent par ailleurs dans un contexte plus large de pénuries de multiples médicaments, en France ou d'autres pays, à commencer par des antibiotiques comme l'amoxicilline.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix