Aucun blessé dans l'incendie du camp de migrants de Calais

Capture d'ecran, compte de Twitter @Centrally
Capture d'ecran, compte de Twitter @Centrally

A peine quelques heures après les sanglantes attaques qui ont frappé la capitale française, un incendie, dont la cause reste pour l'instant inconnue, a frappé la «jungle de Calais», sans faire de victime malgré des milliers de mètres carré brûlés.

La préfecture du Pas-de-Calais a indiqué à l'agence de presse française AFP que malgré les quelques 2 500 mètres carré de tentes et de cabanons réduits en cendre, aucune victime n'était à déplorer dans l'incendie qui a frappé le camp de réfugiés de Calais. Elle a ajouté que le feu avait été maîtrisé durant la nuit du 13 au 14 novembre.

Incendie à la jungle en ce moment !!!

Posté par Les Calaisiens en Colère sur vendredi 13 novembre 2015

Alors que certaines allégations prétendaient que l'incendie avait été déclenché volontairement en représailles suite aux attaques terroristes qui ont frappé Paris, le maire adjoint a réfuté cette hypothèse auprès de RT, déclarant : «Ce sont deux choses différentes, et le feu là-bas n’a rien à voir avec les attaques de Paris».

Quelques 4 500 réfugiés vivent dans ce camp, rebaptisé la «jungle de Calais», dans des conditions précaires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales