Energie : le ministère de la Transition écologique épinglé pour sa consommation électrique nocturne

Energie : le ministère de la Transition écologique épinglé pour sa consommation électrique nocturne© JOEL SAGET / AFP
La Tour Séquoia (à droite à l'arrière plan) dans le quartier de La Défense à Paris (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

À l'heure où le gouvernement appelle à la sobriété énergétique, le ministère de la Transition écologique a dû s'expliquer auprès de BFMTV après qu'un reportage a montré que de nombreux bureaux de l'administration restaient allumés la nuit.

Le journaliste de BFMTV Nelson Getten s'est livré à un reportage nocturne diffusé le 4 septembre dans lequel il a arpenté les rues de Paris en compagnie d'Anne-Marie Ducroux, présidente de l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne (ANPCEN). Objectif de la sortie : vérifier si les entreprises respectent les règles visant à limiter le gaspillage d'énergie à l'heure de la sobriété énergétique

Alors que certains établissements semblent respecter la législation qui stipule qu'aucune devanture de magasin fermé ne doit rester allumée entre une heure et six heures du matin, le journaliste a constaté que plusieurs commerces ne respectaient pas la règle. 

Les locaux du ministère de l'Ecologie brillent dans la nuit

Or c'est pour une autre découverte que le reportage a fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. Arpentant le quartier de la Défense, l'équipe a noté que la Tour Séquoia, qui abrite une partie de l'administration du ministère de la Transition écologique, comportait de nombreux bureaux allumés en pleine nuit.

«On voit des colonnes de lumière toutes alignées les unes au-dessus des autres, donc on peut quand même douter qu'il y ait une personne dans chacun des bureaux qui sont restés éclairés», a remarqué Anne-Marie Ducroux dans le reportage. 

Interrogé plus tard par la chaîne, le ministère s'est justifié en expliquant que la «Tour Séquoia est malheureusement bien connue du fait de son installation technique qui rend difficile le pilotage de l'éclairage ou du chauffage». Le problème fait l'objet d'un «suivi particulier» selon l'administration. Autre explication, la «réglementation incendie» qui obligerait à laisser des zones éclairées pour raisons de sécurité. Le ministère évoque aussi des «améliorations» possibles du système de détection de présence qui allume les lumières pendant deux heures le temps des rondes nocturnes. Des travaux seraient prévus en octobre, rapporte la chaine. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix