Marc Rebillet refuse de rembourser son cachet pour avoir fait scander «Macron enc***» en concert

Marc Rebillet refuse de rembourser son cachet pour avoir fait scander «Macron enc***» en concert© Jack Plunkett/Invision/AP
Marc Rebillet en concert au Texas en 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La prestation de l'artiste Marc Rebillet à un festival électro du Touquet est mal passée auprès des organisateurs qui lui demandent de rembourser son cachet pour avoir insulté le président quelques instants avant son arrivée surprise sur place.

Le passage de l'artiste franco-américain Marc Rebillet au Touquet Music Beach le 27 août fera date dans l'histoire du festival... d'autant plus qu'il ne risque pas d'y revenir de sitôt.

Prenant la parole sur son compte Instagram dans la foulée de la polémique lancée par sa prestation où il avait fait scander «Macron, enculé, Macron, dégage» au public, l'artiste n'a pas mâché ses mots contre l'organisation du festival et annoncé que ces derniers lui demandaient de rembourser son cachet. 

«Le festival était très énervé par mes remarques. Ils ont coupé mon son [...] Et là la présidente du festival a balancé un verre entier sur mon promoteur», a-t-il raconté. «Maintenant ils veulent leur argent pour un concert que j'ai fini parce qu'ils n'ont pas aimé ce que j'ai dit». «Ne faites pas affaire avec le festival du Touquet», a-t-il averti.

La directrice de l'événement, France Leduc, a confirmé à la Voix du Nord avoir exigé le remboursement du cachet payé d'avance à 100% contrairement aux autres artistes qui n'en avaient reçu que 50% avant de se produire. «Il a pris le TMB [Touquet Music Beach] en otage pour faire son buzz servant uniquement ses intérêts. Sachant pertinemment qu’il est couvert par la liberté d’expression», s'est-elle plaint, ajoutant que les «équipes [étaient] affectées par ce qui se passe» et que les festivaliers «ont été choqués».

Tentatives d'interrompre le concert

Sur les images du concert diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir que Marc Rebillet a été informé sur scène du mécontentement des organisateurs. «Le festival n'est pas content», annonce-t-il en français. 

«Je t'adore Macron, Je t'adore. Je veux sucer ta bite», ironise-t-il ensuite. Alors que la directrice fait irruption sur scène en mettant ses bras en croix, l'artiste interroge : «C'est fini ? On fait pas pas de politique ?».

«Je veux sucer sa petite grosse bite. Si vous ne pouvez pas dire ça [ici], alors où pouvez-vous le dire, putain ? Putain, dites-le où vous voulez !», s'exclame-t-il finalement en anglais avant de relancer la musique. 

Le maire Macron LR du Touquet Daniel Fasquelle a demandé au festival dans la foulée de «veiller à ce qu’il [Marc Rebillet] ne soit plus invité». «Daniel, ne vous inquiétez pas. Il [ne] serait pas nécessaire de m'inviter au festival. Je n'accepterai pas», a répondu l'artiste sur Twitter.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix