Le milliardaire Elon Musk rachète Twitter pour 44 milliards de dollars

- Avec AFP

Elon Musk rachète Twitter et promet davantage de liberté d'expression
Suivez RT France surTelegram

L'homme le plus riche au monde s'est offert le réseau social pour la somme de 44 milliards de dollars. «J'espère que même mes pires détracteurs resteront sur Twitter, car c'est ce que signifie la liberté d'expression», a fait valoir Elon Musk.

Elon Musk a passé un accord avec le conseil d'administration de Twitter pour racheter le réseau social au prix de 54,20 dollars par action, ce qui le valorise à environ 44 milliards de dollars, a annoncé le 25 avril Twitter dans un communiqué.

Le patron de Tesla et homme le plus riche au monde devient donc le propriétaire de la plateforme qu'il considère comme «la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l'humanité sont débattus», d'après une citation dans le communiqué.

«J'espère que même mes pires détracteurs resteront sur Twitter, car c'est ce que signifie la liberté d'expression», a pour sa part tweeté Elon Musk quelques heures avant l'annonce de ce rachat.

L'action du groupe, coté au New York Stock Exchange, a été suspendue juste avant la parution du communiqué. Elle frôlait les 52 dollars en prenant plus de 6% vers 17h GMT, grâce aux rumeurs d'une acquisition imminente dans la presse américaine.

Elon Musk avait indiqué la semaine dernière qu'il avait sécurisé 46,5 milliards de dollars pour mener à bien cette acquisition grâce à deux prêts bancaires de Morgan Stanley, ainsi qu'à sa fortune personnelle. 

Il avait également évoqué la possibilité de lancer une offre publique d'achat (OPA) hostile en passant directement par les actionnaires pour contourner le conseil d'administration (CA).

«Une fois que le financement a été mis en place avec la menace d'une OPA hostile, le CA ne pouvait plus avoir recours à un chevalier blanc ou à un second enchérisseur», a relevé Dan Ives de Wedbush Securities sur CNBC.

«Cela les a mis le dos au mur et les a contraints à venir à la table de négociations», a ajouté l'analyste.

Vers plus de liberté d'expression sur Twitter ?

Certains observateurs pensent qu'Elon Musk pourrait autoriser à nouveau des comptes supprimés, dont celui de Donald Trump et de certains de ses partisans. L'ancien président américain avait été suspendu définitivement de Twitter en janvier 2021 pour avoir appelé à contester les résultats du scrutin présidentiel.

«Confier les rênes de Twitter à monsieur Musk déchaînera à coup sûr des théories du complot que la plateforme a essayé de réprimer», a réagi Angelo Carusone, président de l'ONG progressiste Media Matters for America. «Toute tentative d'utiliser la plateforme pour partager des informations légitimes sera éclipsée par un bourbier toxique de désinformation.»

Pour certains autres, cette annonce est une bonne nouvelle car elle pourrait permettre une liberté d'expression plus large sur le réseau social.

Autre axe qui serait à l'origine de cet achat : Elon Musk pourrait également vouloir investir pour rendre Twitter plus rentable et d'augmenter la croissance de son nombre d'utilisateurs.

Il a déjà suggéré plusieurs évolutions, comme l'ajout d'un bouton «modifier» pour corriger un tweet après publication et des changements dans la formule d'abonnement payante, Twitter Blue.

Le groupe de San Francisco doit publier ses résultats trimestriels jeudi avant l'ouverture de Wall Street.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix