Au nom de la flexibilité du travail, la Belgique passe à la semaine de quatre jours

- Avec Reuters

Premier ministre belge Alexander de Croo à Bruxelles© JOHN THYS Source: AFP
Le Premier ministre belge Alexander De Croo s'exprime lors d'une conférence de presse le 22 novembre 2021 à Bruxelles (illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Belgique vient d’introduire une plus grande flexibilité dans le travail. Désormais, avec l’accord des syndicats, les salariés pourront travailler jusqu’à dix heures par jour, mais seulement quatre jours par semaine pour le même salaire.

Les sept partis de la coalition du gouvernement belge ont trouvé le 16 février un accord inaugurant la semaine de quatre jours ainsi que la fin des huit heures quotidiennes comme repère de la durée maximale de travail.

Désormais les salariés qui en feront la demande pourront travailler jusqu'à dix heures par jour si les syndicats acceptent, au lieu des huit au maximum actuellement, et de travailler un jour de moins par semaine pour le même salaire. Les Belges pourront également choisir de travailler plus pendant une semaine et moins la suivante, une mesure censée permettre aux salariés de mieux harmoniser leur vie professionnelle et leur vie privée, en cas de coparentalité par exemple.

«Cela a conduit à de nouvelles façons de travailler», a déclaré le Premier ministre belge Alexander De Croo cité par Reuters, lors d'une conférence de presse alors qu’il évoquait la pandémie de coronavirus.

L'accord introduit également le droit à la déconnexion après les heures normales de travail pour les entreprises de plus de 20 salariés. Il établit de nouvelles règles pour les travailleurs des plateformes comme Uber, y compris de nouveaux critères pour les considérer comme des employés.

Ces mesures qui introduisent une flexibilité plus grande dans les règles du travail doivent selon la coalition au pouvoir aider à atteindre l’objectif d’un taux d'emploi de 80% en 2030, contre 71,4% à la fin 2021.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix